Réouverture du cabinet le 11 mai - 4 mai 2020

 

Le cabinet va rouvrir à partir du 11 mai. Afin de préserver la sécurité de tous, voici quelques précautions à respecter:

- arrivez à l'heure précise du rendez-vous pour éviter la stagnation en salle d'attente. Si vous arrivez en avance, patientez à l'extérieur du bâtiment ou sur le pallier

- prenez vos précautions pour éviter d'utiliser les toilettes du cabinet (sauf pour le lavage des mains). En effet, nous ne pouvons pas les désinfecter après chaque passage

- nettoyez-vous les mains en arrivant et en partant du cabinet. Du gel hydroalcoolique sera à disposition dans mon bureau si besoin

- évitez de venir accompagné

- si vous réglez par chèque, utilisez votre stylo. Si vous réglez en espèces,  merci de faire l'appoint, sinon le montant sera régularisé sur la séance suivante

- le port du masque n'est pas obligatoire pendant le rendez-vous, sauf si vous êtes malade. Vous pouvez bien sûr en porter un si vous le souhaitez. Je porterai un masque uniquement pour les séances d'EMDR

- vous pouvez venir avec une serviette ou un grand tissus pour recouvrir le fauteuil

- il est toujours possible de réaliser des consultations par téléphone

Pour information, la salle d'attente a été aménagée. Entre chaque rendez-vous, les fauteuils de mon bureau sont désinfectés et le bureau est aéré.

Conseils pour mieux gérer la pandémie du coronavirus - 20 avril 2020

 

Depuis maintenant plusieurs mois, nous sommes confrontés à la pandémie du coronavirus, et en France nous entrons dans notre sixième semaine de confinement.

Cette situation exceptionnelle peut engendrer de nombreux troubles, avec en première ligne l’anxiété. Cette anxiété est notamment due aux peurs et préoccupations permanentes concernant l’avenir, sa santé et celle de ses proches.

On retrouve également des troubles comme la dépression, la réactivation d’anciennes difficultés (traumatismes, troubles alimentaires, phobies, troubles compulsifs…), une méfiance excessive vis-à-vis des autres, des troubles du sommeil, de la colère et de l’irritabilité, ou encore la tendance à l'hypocondrie.

 

Voici quelques conseils pour vous aider à mieux supporter cette situation :

- évitez de vous informer en continu (limitez-vous à 30 minutes par jour et évitez les informations dès le réveil et avant le coucher) et informez-vous seulement après de sources officielles. Plutôt que de vous rassurer, les informations risquent d’augmenter vos craintes.

- gardez des repères et maintenez une routine. Le confinement bouleverse totalement nos repères, ce qui augmente davantage l’anxiété. Préparez-vous comme si vous alliez travailler dans votre entreprise, maintenez des repas sains à heures fixes, évitez de trop décaler l’heure du coucher… Le fait de garder un contrôle sur ces repères permet d’avoir le sentiment de maitriser un petit peu la situation, lorsqu’elle nous échappe.

- restez actifs : être en action amoindri l’impression de subir passivement un événement qui nous arrive. Il y a plusieurs moyens d’être en action : pratiquez des activités manuelles (bricolage, mandala, puzzle, loisirs créatifs), faites du sport, découvrez-vous de nouvelles passions, faites de nouveaux apprentissages, démarrez un projet. Vous pouvez également être actif en aidant les personnes dans le besoin (voisin, personne âgée, adhérer à une association, fabriquer des masques…)

- détendez-vous simplement (lecture, jeux vidéo, films, dessin, sport, jeux de société…)

- restez en contact avec vos proches mais évitez que les conversions tournent uniquement autour du coronavirus

- pratiquez des exercices de relaxation, méditez

- ne vous projetez pas trop dans l’avenir, car l’angoisse prend sa source dans l’inconnu. Quand vos pensées s’éloignent vers l’avenir, réorientez-les vers le présent. Pour cela, pensez à ce que vous êtes en train de faire et détaillez-le : sentez les touches d’ordinateurs ou le papier du livre sous vos doigts, concentrez-vous sur les bruits autour de vous, sentez votre corps en contact avec son support (chaise, sol…)

Si vous avez absolument besoin de vous projeter, faites-le sur du court terme : que ferez-vous demain ? Dans une semaine ? Quelle sera la première chose agréable que vous ferez quand la situation deviendra plus normale ?

Mettez de côté les scénarios catastrophes sur l’avenir. N’hésitez pas à les écrire puis à les critiquer.

Attendez d’avoir des informations concrètes sur le déconfinement avant d’y penser.

- restez indulgent avez-vous-même. Il est tout à fait normal d’avoir peur et de ressentir de l’anxiété en ce moment. Accueillez vos symptômes et vos pensées, acceptez-les sans chercher à les éviter. Car en les évitant vous dépenserez inutilement de l’énergie ou vous serez de nouveau focalisé négativement dessus.

 

Prenez votre mal en patience, nul ne sait quand la situation va s’améliorer. Mais la crise finira bien par passer, il y aura des jours meilleurs. N’oubliez pas que 80% des cas sont bénins et que les chercheurs du monde entier travaillent sur un vaccin et des traitements.

 

Livre : Le Consentement de Vanessa Springora - 13 janvier 2020

Le 2 janvier est paru le livre Le consentement, de Vanessa Springora. Elle y raconte sa relation avec l'écrivain Gabriel Matzneff, alors qu'elle avait 14 ans et lui 50 ans.

Elle décrit le processus d'emprise dans lequel elle était enfermée et l'ambiguïté du consentement. Séduction, sentiments, viol, manipulation, silence… autant de mots qui feront échos à ce que de nombreuses victimes vivent ou ont vécu.

Espérons que ce récit aide les victimes à sortir du silence, à dénoncer la pédophilie et à transposer leur souffrance vers l'écriture.

Projection d'un film sur la psychogénéalogie - 15  mars 2019

Marine Billet a réalisé le film "Ces Liens Invisibles", qui sera diffusé à Angers le 28 mars.

 

"3 personnes partent à la recherche des secrets de leur famille, pour tenter de reprendre leur destin en main."

Ce documentaire fictionné sur la psychogénéalogie, alterne les témoignages de personnes qui s’interrogent sur leur place dans leur famille et dans la société avec leur enquête pour trouver des éléments de réponses. Il permet de cerner les affres d’un secret familial, son origine, sa transmission, sa révélation et ses conséquences.

 

Le film est accompagné d’un échange avec un psychogénéalogiste, durée totale entre 1H30 et 2H.

Ces Liens Invisibles passe au cinéma LES 400 COUPS le 28 mars à 20h.

Plus d'informations en cliquant sur l'image ci-contre.

Vers un remboursement des psychologues ? - 8  mars 2019

Bonne nouvelle ! Emmanuel Macron veut réinvestir dans la psychiatrie. Il reconnaît que c'est un monde en grande difficulté qui a besoin d'aide. Il a également admis que cela aurait du sens que les séances chez les psychologues soit remboursées et il propose d'apporter des réponses pour l'automne. Affaire à suivre...

Article ici

Film "Les chatouilles" - 23 novembre 2018

Actuellement au cinéma, il s'agit d'un film autobiographique d'Andréa Bescond. Elle y raconte son histoire où, dans son enfance, elle a subi des violences sexuelles par un ami de la famille. Le sujet est traité avec une certaine légèreté mais expose très bien la gravité de la situation.

On y retrouve les effets dévastateurs à long terme d'un tel acte et de la lourdeur du secret mais également le parcours salvateur de la résilience.

Lien Allocine ici

 

Ouverture d'un Espace Santé Prévention à Angers

- 21 septembre 2018

Le 1er septembre 2018, l'Espace Santé Prévention de la place Ney à Angers a ouvert ses portes.

Dans un immeuble rénové, plusieurs professionnels de la santé physique et mentale vous accueillent sur rendez-vous. L'objectif de cet espace est de faciliter et améliorer la prise en charge des patients grâce à la proximité des professionnels.

Au sein de l'ESP, où se trouve dorénavant mon cabinet, vous pouvez également prendre rendez-vous avec une sage-femme, un ostéopathe, une pédicure-podologue (arrivée au 1er janvier 2019) et une médecin généraliste (arrivée au 1er janvier 2019).

L'ESP se situe au 2 rue Pilastre, 1er étage, juste à côté de la place Ney.

Article : Qu'est-ce qui provoque la crise d'adolescence ?  - 23 juillet 2018

L'adolescence, qui s'étend de 10 ans à 24 ans, est un processus complexe. Cet article de Sciences et Avenir répond à la question "qu'est-ce qui provoque la crise d'adolescence ?".

Naturellement, le cerveau n'y est pas pour rien !

Article à lire ici.

​​​

Vidéo : Enquête de santé "Attentats, agressions : surmonter le traumatisme" - 8 juin 2018

Un très bon reportage diffusé mardi sur le traumatisme psychique, cette blessure invisible destructrice.

A l'aide de témoignages et d'interventions de spécialistes, le reportage répond à de nombreuses questions et explique notamment ce qu'est le syndrome de stress post-traumatique et la résilience.

L'émission donne une explication neurologique du traumatisme et précise l'importance de réactiver la mémoire pour rendre le traumatisme supportable. Il présente également les thérapies efficaces et des recherches en cours. Parmi les thérapies présentées, il y a l'EMDR, déjà reconnue pour son efficacité.

Replay de l'émission ici.

Chroniques d'une survivante - 17 avril 2018

 

"Rescapée des attentats du Bataclan le 13 novembre 2015, je découvre, tout comme des centaines, voire des milliers de victimes directes du terrorisme, les conséquences de cet événement traumatique sur beaucoup d'aspects de ma vie.

Seul mon humour indélébile pouvait me permettre de positiver après cela. C'est donc tout naturellement que j'ai axé mon témoignage sur l'auto dérision car "Le rire, c'est la vie.""

'Les chroniques d'une survivante' c'est donc une BD réalisée par Catherine Bertrand dans laquelle elle raconte son périple pour s'accrocher à la vie malgré son syndrome de stress post-traumatique.

Cette BD, certes drôle mais qui décrit parfaitement bien les difficultés à affronter le quotidien après un événement traumatique, peut permettre d'aider toutes les victimes à comprendre ce qui leur arrive mais aussi à sortir de leur isolement. C'est également un moyen d'aider leur entourage (amis, famille, collègues de travail...) à mieux les comprendre et à mieux communiquer avec elles.

Une lecture agréable, efficace et intéressante!

Le blog pour en savoir plus et pour commander la BD par ici.

 

Plateforme Epsykoi - 10 mars 2018

 

Epsykoi est une plateforme interactive traitant la souffrance psychique chez l'adolescent. Cette plateforme, mise en ligne le 10 janvier 2018, a trois objectifs principaux :

- sensibiliser les adolescents à la problématique de la santé mentale

- mettre en évidence les réseaux d’aide

- lutter contre la stigmatisation de la psychiatrie et des maladies mentales

La souffrance psychique est abordée selon quatre thèmes principaux : déprime, angoisse, addiction et sentiment de persécution. Chacun de ces thèmes peut ensuite être exploré de différentes façons grâce à des textes courts, des animations, des vidéos et des illustrations.

Les sujets sensibles sont ainsi abordés de manière simple et ludique pour toucher plus facilement le public visé.

Accès au site internet ici

Plus d'informations sur Sciences et avenir

Salon Zen & Bio - 2 février 2018

Pour sa 14ème édition, le salon Zen & Bio se tiendra à Angers du 16 au 18 février.

Si vous le ratez, vous pourrez vous rattraper à Nantes du 5 au 7 octobre.

Rendez-vous au parc des expositions d'Angers.

Plus d'informations sur le site internet du salon.

© 2016 par Mélissa DAMIANTHE

N° Siret : 81807909700023

N° Adeli : 499308096

 

Psychologue Angers